Helicobacter Pylori, polyarthrite rhumatoïde et autres…

L’ACM reçoit de nombreux messages de personnes nous sollicitant pour connaître les effets du traitement métabolique sur un certain nombres d’autres infections et inflammations que le cancer. Helicobacter pylori, polyarthrite rhumatoïde et autres… Ci dessous vous trouverez le type de réponse que nous pouvons apporter dans ce cas :

 

HELICOBACTER PYLORI

Le 1er Novembre 2018

Chère Madame,

 

Par votre courrier vous nous interrogez pour savoir si nous connaissons un traitement contre l’hélicobacter pylori.

Comme vous le savez nous ne sommes pas médecins, et ne faisons que partager nos expériences vécues dans la maladie du cancer et il s’agit là d’une question médicale pour laquelle nous n’avons aucune compétence.

 

Nous savons bien sûr que l’inflammation produite par cette bactérie conduit parfois à un cancer, vous pouvez donc envisager qu’un traitement soignant le cancer, en particulier le traitement métabolique et qui a pour objectif de réduire l’inflammation pourrait avoir un effet préventif, le raisonnement peut être acceptable.

Mais nous ne pouvons donner une opinion sur le sujets, seulement donner des informations :

 

Habituellement l’hélicobacter pylori est traité par la médecine avec des antibiotiques, ceux-ci ne sont pas toujours efficaces, et entraine souvent des perturbations gastriques avec des diarrhées.

 

Le docteur Guilia Enders[1] indique que les antibiotiques peuvent être remplacés par un extrait de brocoli – le sulforaphane – «  il s’agit d’une substance capable de bloquer l’enzyme qui permet à Helicobacter de neutraliser l’acidité gastrique ». Elle conseille à ceux qui voudraient essayer de veiller à la qualité du produit et après deux semaines de faire confirmer par un médecin qu’hélicobacter à bien disparu.

Le sulforaphane est commercialisé en France, sur de nombreux sites comme complément alimentaire..

 

D’autres approches existent comme l’argent colloïdal, qui fut très utilisé par le Docteur Albert Schweitzer[2], à Lambaréné au Gabon, ce produit est efficace contre environ 650 agents pathogènes, il fut considéré comme un antibiotique avant les antibiotiques.

 

Il y a également le Regulatpro du Dr Hans Niedermaier[3], il s’agit d’agir sur le fonctionnement probiotique de l’intestin.

 

Bien cordialement

Gilles de La Brière

 

[1] Guilia Enders. Le charme discret de l’intestin. Page 263. Actes Sud 2015.

[2] Albert Schweitzer .1875-1865.Prix Nobel de la Paix.1952.

[3] Dr Hans Niedermaier. Breveté en 2004 (brevet UE n° 1153549)